Soup&Co - Communauté de partage de recette et d'expérience


Ce forum est gratuit et requiert votre participation à tous pour bien fonctionner.
Le partage est LA chose la plus importante ici, alors rejoignez-nous.
Inscription en une minute et bonne ambiance assurée Smile

Soup&Co - Communauté de partage de recette et d'expérience

Bienvenue sur Soup&Co forum
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionRejoignez-nous aussi sur Facebook

Merci à vous pour votre interet! Plus de 3200 membres....

Venez nous rejoindre en cliquant sur "s'enregistrer" et partagez vos idées et vos recettes avec nous!!!

Partagez | 
 

 Les soupes en hiver : une belle louchée de bienfaits

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
BEBAdmin
Admin
avatar

Messages : 163
Date d'inscription : 26/12/2013
Age : 29

MessageSujet: Les soupes en hiver : une belle louchée de bienfaits   Mer 3 Fév - 10:10

Article extrait du site http://www.consoglobe.com/


Reine de l’hydratation, la soupe est composée essentiellement d’eau. Elle contribue ainsi à couvrir en majorité nos besoins hydriques quotidien. La diététicienne de consoGlobe détaille tous les bienfaits des soupes et bouillons, en hiver, et pour la santé et l’équilibre alimentaire.


Potages, bouillons, veloutés, fondues, crèmes… les soupes jouent la variété et on en boit près de 13 litres par personne et par an en France. Bien chaudes dans les assiettes, elles embaument la cuisine de leurs bonnes odeurs. Une invitation à les déguster qui promet aussi de nombreux bienfaits nutritionnels.

Un atout santé
La soupe est une excellente source de micronutriments. Vitamines, minéraux (potassium, calcium, sodium, magnésium, phosphore…), oligo-éléments (fer, cuivre, zinc, sélénium), la soupe a le grand avantage d’associer plusieurs légumes différents dans la même préparation apportant ainsi les qualités nutritionnelles de chacun. De plus l’association de ces nutriments crée une synergie qui booste leur efficacité.

La soupe, un cocktail de bienfaits
La richesse en nutriments d’une simple assiette de soupe – de légumes – de 205 ml est incroyable ! Une telle soupe apporte :

Des vitamines : en moyenne, de 5 à 25 % des AJR (Apports Journaliers Recommandés) en vitamines A, B1, B5 et PP, et un peu de vitamine C.
Des minéraux : en moyenne, 30 mg de calcium, 18 mg de magnésium ; du fer et du sodium à des quantités variables selon les légumes, et surtout selon les recettes.
Des fibres, indispensables à une bonne régulation du transit intestinal, à des quantités variables selon les légumes là-aussi, avec le poireau en tête.
Mais la soupe a encore d’autres vertus nutritionnelles :
Elle offre un très bon apport d’hydratation, l’eau de la cuisson s’ajoutant à celles contenue dans les légumes.
Elle est peu calorique, puisqu’elle est un souvent très pauvre en matières grasses.
Elle participe à une diminution de la prise énergétique au cours du repas : servie chaude, elle se mange lentement, parfois en mâchant s’il y a des légumes en morceaux et entraîne donc un rassasiement plus rapide.
Moins de sel dans les soupes industrielles
La teneur moyenne pondérée en sel des soupes industrielles toutes prêtes a été abaissée. Chez Knorr, par exemple, les teneurs moyennes en sodium oscillent autour de 0,30 g/100 g, soit une diminution de 10 à 15 % de teneur en sel depuis 2001, et ce en utilisant plus de légumes et d’aromates, et moins de glutamate de sodium.


En hiver, la soupe peut constituer un plat complet. Il suffit de rajouter à la portion de légumes : des croûtons, du fromage râpé, ou encore des morceaux de jambon, mais aussi des pommes de terre ou tout autre féculent, afin d’apporter des glucides complexes suffisants.
Il faut compter 150 g de légumes par personne pour avoir des apports suffisants en légumes et profiter de leurs vertus.


Voici quelques idées de soupes rapides :
1 courgette, 1 Vache qui Rit, 1/2 cube de bouillon de légumes ou autre, de l’eau : cuire et mixer. Pour un potage très onctueux.
1 carotte râpée, 1 navet, 1 poireau, 1 oignon, 1 cuillère à soupe d’huile d’olive, de l’eau : cuire et mixer. Pour un potage classique.
1 morceau de potimarron (inutile de l’éplucher), 1 gousse d’ail, 1 verre de lait : cuire et mixer. Les plus audacieux pourront rajouter un morceau de gingembre à cuire avec, ou en poudre, après la cuisson. Le petit goût piquant et frais est très régénérant.


les légumes brut surgelés (brocolis, carotte, haricots verts, céleri, potiron, etc.), cuits dans l’eau puis mixés, assaisonnés d’épices, peuvent aussi faire l’affaire rapidement.
Une idée de la diététicienne : un oeuf frais cru, battu dans le bouillon chaud juste après la cuisson des petites pâtes, constitue un délicieux potage, parfait pour les enfants et les seniors.


Lexique : soupes, potages, veloutés, crèmes ?
Potage : c’est le nom que l’on devrait employer, car il est le « générique ». Un potage est un préparation liquide, claire ou liée, consommée chaude ou froide au début du repas (Larousse).
Soupe : on l’emploie pour désigner les… potages !
Velouté : c’est un potage (mixé ou lié) dont la consistance est onctueuse et l’aspect est lisse, grâce à une liaison par un jaune d’oeuf ou de la crème, avec une éventuellement le rajout d’une garniture finale.
Bouillon : c’est un liquide de cuisson d’une viande (boeuf (pot-au-feu par ex.) ou volaille), ou de légumes. On peut le consommer tel quel ou dégraissé s’il s’agit d’une viande, rajouter des petites pâtes pour le rendre plus consistant. Le bouillon se retrouve tout prêt et concentré dans les cubes (Knorr, Kub, Maggi).
Crème : se dit des potages à base de sauce blanche, d’une consistance très onctueuse et d’un aspect lisse, avec des légumes comme des asperges, des champignons, des courgettes par exemple.
Les soupes ne sont pas tristes !

On n’oublie pas les soupes à base de poissons ou de viandes, avec des recettes comme la bouillabaisse dans le Sud, qui devient un waterzoï de poissons dans le Nord.
Le bouillon initial de ce principe de genre de soupe se décline aussi dans de nombreuses recettes asiatiques, dans lesquelles on rajoute les légumes à la dernière minute pour qu’il soit croquants – et donc avec encore plus de vitamines -, des petites pâtes ou du riz, pour faire des repas complets.
L’Afrique du Nord, avec ses soupes Harira ou Chorba, très goûteuses, revigorantes et complètes, proposent aussi de belles recettes pour l’hiver.
Bref, la variété des soupes met irrésistiblement en appétit. Avez-vous pensé à un buffet de soupe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.soupandcoforum.com
 
Les soupes en hiver : une belle louchée de bienfaits
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Corse en hiver ...
» Une belle journée d'hiver au Kirchberg (+ ajout du 13/12)
» Soldes hiver 2016 (du mercredi 6 janvier 2016 au mardi 16 février 2016)
» Soldes hiver 2015 (du mercredi 07 janvier au mardi 17 février 2015)
» Une belle photo ? une bonne photo ? LA photo ?...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Soup&Co - Communauté de partage de recette et d'expérience :: Les bienfaits de la soupe-
Sauter vers: